Déclaration sur le jeu actif à l’extérieur du Conseil des médecins hygiénistes en chef

Déclaration du Conseil des médecins hygiénistes en chef appuie et approuve l'Énoncé de position sur le jeu actif à l'extérieurNote de bas de page 1 élaboré par une coalition d’organisations en 2015, qui stipule ce qui suit :

« L’accès au jeu actif à l’extérieur et dans la nature, avec les risques que cela comporte, est essentiel au développement sain de l’enfant. Nous recommandons d’augmenter les occasions que les enfants ont de jouer de façon autonome dehors, dans des environnements variés, soit à la maison, à l’école, au service de garde, dans la communauté et dans des environnements naturels. »

L'énoncé de position reposait sur les meilleures données probantes disponibles qui ont été interprétées par un groupe d'experts canadiens représentant 14 organisations, et a été revu et corrigé par plus de 1 600 intervenants.Note de bas de page 2 Il s'applique aux filles et aux garçons (âgés de 3 à 12 ans), peu importe leur appartenance ethnique, leur race ou leur statut socioéconomique familial. Les enfants qui ont un handicap ou une condition médicale devraient également profiter du jeu actif, selon les conseils d'un professionnel de la santé.

Contexte

Le jeu est une expression universelle de l’enfance, qui est importante pour le développement de l’enfant et pour l’enrichir culturellement, et se produit de plusieurs façons et dans différents contextes. Le jeu actif non structuré et indépendant teste les limites et inclut des choses comme l'exploration des bois, la construction d’un abri rudimentaire, le déplacement rapide ou l'escalade.Note de bas de page 3

Le jeu actif à l’extérieur (être physiquement actif pendant le jeu) est associé à un certain nombre d'avantages tels que l'amélioration des habiletés socialesNote de bas de page 4, le développement des habiletés motrices (p. ex., l’escalade et le saut)Note de bas de page 5, un poids corporel plus sainNote de bas de page 6, et une activité physique globale accrue.Note de bas de page 7,Note de bas de page 8,Note de bas de page 9 À long terme, le comportement sédentaire et l'inactivité augmentent les risques de développer une maladie chronique, y compris les maladies cardiaques, le diabète de type 2, certaines formes de cancer et des problèmes de santé mentale. Note de bas de page 10,Note de bas de page 11,Note de bas de page 12,Note de bas de page 13,Note de bas de page 14,Note de bas de page 15,Note de bas de page 16,Note de bas de page 17,Note de bas de page 18,Note de bas de page 19 Lorsque les enfants sont exposés à la nature et au plein air, ils sont plus heureux, ont plus d'énergie et sont moins anxieux.Note de bas de page 20

Le paradoxe de la protection de ParticipACTION est que « nous surprotégeons nos enfants pour assurer leur sécurité, mais le fait de les garder à proximité et à l’intérieur peut les amener à être moins résilients et plus susceptibles de développer des maladies chroniques à long terme ».Note de bas de page 21 Ce que de nombreux parents se souviennent de leur enfance comme un jeu actif palpitant et excitant est parfois considéré comme risqué ces jours-ci. Les enfants ont besoin de la liberté d'être actifs et d'explorer leurs limites physiques.

La promotion du jeu actif peut toujours avoir lieu en prenant des précautions pour prévenir les blessures graves, grâce à des niveaux appropriés d'éducation, de supervision et de réduction des risques. La grande majorité des blessures liées à toutes les formes d'activité physique sont mineures et les avantages du jeu actif l'emportent sur le risque de blessures mineures.Note de bas de page 1

Le Conseil des médecins hygiénistes en chef a approuvé les recommandations suivantesNote de bas de page 1,Note de bas de page 22,Note de bas de page 23,Note de bas de page 24 pour favoriser le jeu actif. Ces recommandations pourraient être prises en compte conjointement avec les efforts de tous les organismes et dirigeants visant à promouvoir Une vision commune pour favoriser l'activité physique et réduire la sédentarité au Canada : Soyons actifs.Note de bas de page 25

Parents et soignants 

  • Assurez un équilibre entre les activités prévues et le temps libre pendant lequel les enfants peuvent participer à des jeux actifs.
  • Participez activement avec vos enfants à des jeux et des activités en plein air et essayez d’instaurer des activités quotidiennes, comme la marche ou le vélo à l'école ou au parc.
  • Participez à des discussions sur les politiques publiques relatives au jeu actif à l’extérieur et plaidez en faveur des politiques scolaires et des politiques gouvernementales (à tous les niveaux) pour financer le jeu actif à l’extérieur.
  • Apprenez aux enfants les précautions de sécurité de base pendant qu'ils jouent dehors, y compris comment être des piétons et des cyclistes prudents. Participez à des ateliers et à des cours qui renforcent les connaissances et les compétences dans ces domaines.
  • Fournissez aux enfants qui jouent les niveaux de supervision qui conviennent à leur âge et stade de développement.
  • Comprenez que le risque ne signifie pas courtiser le danger, mais plutôt donner aux enfants la liberté d'évaluer et de gérer le risque, afin de leur permettre de renforcer la confiance et d'apprendre les limites.
  • Recherchez des occasions de participer à des consultations liées à la planification des quartiers, des municipalités et des politiques ayant le potentiel de maximiser les possibilités de créer des environnements plus sains.

Professionnels de la santé, du sport et des loisirs et éducateurs 

  • Adoptez le jeu en plein air comme une occasion d'apprentissage et de socialisation, peu importe la neige et la pluie (lorsque des vêtements appropriés sont disponibles). Identifiez et utilisez les ressources, y compris les parcs, les organismes de plein air et les groupes de parents pour soutenir l'engagement dans les activités de plein air.
  • Partagez les données probantes et sensibilisez les parents, les fournisseurs de soins et les décideurs aux avantages et aux risques des jeux extérieurs.
  • Encouragez les parents à assurer un équilibre entre les activités prévues et le temps libre pendant lequel les enfants peuvent jouer activement.
  • Faites la promotion de règlements municipaux et de politiques scolaires et gouvernementales qui permettent un accès équitable aux possibilités de jeu actif à l'extérieur.

Municipalités, communautés et commissions scolaires 

  • Faites la promotion et assurez le financement d’espaces naturels plutôt que des terrains de jeux préfabriqués et encouragez les enfants à explorer ces environnements. Veillez à ce que toutes les structures de jeu commerciales soient construites et entretenues conformément aux normes de sécurité connues.
  • Examinez les politiques et les règlements existants et réexaminez ceux qui constituent un obstacle au jeu actif à l'extérieur.Note de bas de page 1
  • Encouragez les enfants à se rendre à l'école et à en revenir en utilisant des modes actifs et donnez‑en leur la possibilité.
  • Créez des occasions de consultation publique sur des environnements sains, y compris auprès des jeunes eux-mêmes et des communautés défavorisées sur le plan social dans le but de réaliser des gains en matière d'équité en santé.

Gouvernements fédéral et provinciaux 

  • Explorez des stratégies novatrices pour collaborer dans tous les secteurs, trouvez des moyens d'aider les enfants à faire des activités de plein air grâce au jeu actif à l’extérieur.
  • Explorez l'investissement dans les sources de financement pour la construction de terrains de jeux naturels qui favorisent l'activité physique.
  • Veillez à ce que toutes les structures de jeu commerciales soient construites et entretenues conformément aux normes de sécurité connues.
  • Facilitez les possibilités pour tous les enfants au Canada d’exercer leurs droits, tel qu’il est énoncé dans la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, par exemple en ce qui concerne le repos et les loisirs, le jeu et la pratique d’activités récréatives adaptées à leur âge et la possibilité de participer librement à la vie culturelle et artistique.Note de bas de page 26
Note 1

Énoncé de position sur le jeu actif à l’extérieur (2015). Consulté à l’adresse : https://www.participaction.com/sites/default/files/downloads/Participaction%20-%202015%20Position%20Jeu%20Activ%20Exterieur-%20FR.pdf le 16 août 2016.

Retour à la note 1 referrer

Note 2

Tremblay, M. S., Gray, C., Babcock, S., Barnes, J., Bradstreet, C. C., Carr, D., Chabot, G., Choquette, L., Chorney, D., Collyer, C., Devane, S., Herrington, S., Janson, K., Janssen, I., Larouche, R., LeBlanc, C., Pickett, W., Power, M., Sandseter, E. B. H., Simon, B. et Brussoni, M. (2015). Énoncé de position sur le jeu actif à l’extérieur. International Journal of Environmental Research and Public Health, 12(6), 6475-6505. DOI : 10.3390/ijerph120606475 (Accessible au : http://www.mdpi.com/1660-4601/12/6/6475)

Retour à la note 2 referrer

Note 3

Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION : Garder les enfants à l’ intérieur : un plus grand risque! Consulté à l’adresse : https://www.participaction.com/sites/default/files/downloads/Participaction%20-%202015%20Bulletin%20-%20Report%20FR.pdf le 17 août 2016.

Retour à la note 3 referrer

Note 4

Burdette, H.L. et Whitaker, R.C. Resurrecting Free Play in Young Children Looking Beyond Fitness and Fatness to Attention, Affiliation, and Affect. Arch Pediatr Adolesc Med. 2005;159(1):46-50. doi:10.1001/archpedi.159.1.46

Retour à la note 4 referrer

Note 5

Little, H. & Wyver, S. Outdoor play: does avoiding the risks reduce the benefits? Australian Journal of Early Childhood 33, 33 (2008).

Retour à la note 5 referrer

Note 6

Cleland, V., Crawford, D., Baur, L. A., Hume, C., Timperio, A. & Salmon, J. A prospective examination of children’s time spent outdoors, objectively measured physical activity and overweight. Int J Obes 32, 1685–1693 (2008).

Retour à la note 6 referrer

Note 7

Gray, C., Gibbons, R., Larouche, R., Sandseter, E. B. H., Bienenstock, A., Brussoni, M., Chabot, G., Herrington, S., Janssen, I., Pickett, W., Power, M., Stranger, N., Sampson, M. S., & Tremblay, M. (2015). What is the relationship between outdoor time and physical activity, sedentary behaviour, and physical fitness in children? A systematic review. International Journal of Environmental Research and Public Health, 12(6), 6455-6474. DOI : 10.3390/ijerph120606455 (Accessible au : http://www.mdpi.com/1660-4601/12/6/6455)

Retour à la note 7 referrer

Note 8

Schaefer, L., Plotnikoff, R. C., Majumdar, S. R., Mollard, R., Woo, M., Sadman, R., Rinaldi, R. L., Boulé, N., Torrance, B., Ball, G. D. C., Veugelers, P., Wozny, P., McCargar, L., Downs, S., Lewanczuk, R., Gleddie, D. & McGavock, J. Outdoor Time Is Associated with Physical Activity, Sedentary Time, and Cardiorespiratory Fitness in Youth. The Journal of Pediatrics 165, 516–521 (2014).

Retour à la note 8 referrer

Note 9

Remmers, T., Broeren, S. M., Renders, C. M., Hirasing, R. A., van Grieken, A. & Raat, H. A longitudinal study of children’s outside play using family environment and perceived physical environment as predictors. International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity 11, 76 (2014).

Retour à la note 9 referrer

Note 10

Lee, I.-M., Shiroma, E. J., Lobelo, F., Puska, P., Blair, S. N. & Katzmarzyk, P. T. Effect of physical inactivity on major non-communicable diseases worldwide: an analysis of burden of disease and life expectancy. The Lancet 380, 219–229 (2012).

Retour à la note 10 referrer

Note 11

Pahkala, K., Heinonen, O. J., Simell, O., Viikari, J. S. A., Rönnemaa, T., Niinikoski, H. & Raitakari, O. T. Association of Physical Activity With Vascular Endothelial Function and Intima-Media ThicknessClinical Perspective. Circulation 124, 1956–1963 (2011).

Retour à la note 11 referrer

Note 12

Raitakan, O. T., Porkka, K. V. K., Taimela, S., Telama, R., Räsänen, L. & Vllkari, J. S. Effects of Persistent Physical Activity and Inactivity on Coronary Risk Factors in Children and Young Adults The Cardiovascular Risk in Young Finns Study. Am. J. Epidemiol. 140, 195–205 (1994).

Retour à la note 12 referrer

Note 13

Tuomilehto, J., Lindström, J., Eriksson, J. G., Valle, T. T., Hämäläinen, H., Ilanne-Parikka, P., Keinänen-Kiukaanniemi, S., Laakso, M., Louheranta, A., Rastas, M., Salminen, V., Aunola, S., Cepaitis, Z., Moltchanov, V., Hakumäki, M., Mannelin, M., Martikkala, V., Sundvall, J. & Uusitupa, M. Prevention of Type 2 Diabetes Mellitus by Changes in Lifestyle among Subjects with Impaired Glucose Tolerance. New England Journal of Medicine 344, 1343–1350 (2001).

Retour à la note 13 referrer

Note 14

Diabetes Prevention Program Research Group. Reduction in the Incidence of Type 2 Diabetes with Lifestyle Intervention or Metformin. New England Journal of Medicine 346, 393-403 (2002).

Retour à la note 14 referrer

Note 15

Mammen, G. & Faulkner, G. Physical Activity and the Prevention of Depression: A Systematic Review of Prospective Studies. American Journal of Preventive Medicine 45, 649–657 (2013).

Retour à la note 15 referrer

Note 16

Paffenbarger, R. S., Hyde, R., Wing, A. L. & Hsieh, C. Physical Activity, All-Cause Mortality, and Longevity of College Alumni. New England Journal of Medicine 314, 605-613 (1986).

Retour à la note 16 referrer

Note 17

Paffenbarger, R. S., Hyde, R. T., Wing, A. L., Lee, I. M., Jung, D. L. & Kampert, J. B. The association of changes in physical-activity level and other lifestyle characteristics with mortality among men. N. Engl. J. Med. 328, 538-545 (1993).

Retour à la note 17 referrer

Note 18

U.S. Department of Health and Human Services. Physical Activity Guidelines Advisory Committee Report, 2008. U.S. Department of Health and Human Services, 2008.

Retour à la note 18 referrer

Note 19

Biswas, A., Oh, P. I., Faulkner, G. E., Bajaj, R. R., Silver, M. A., Mitchell, M. S. & Alter, D. A. Sedentary time and its association with risk for disease incidence, mortality, and hospitalization in adults: a systematic review and meta-analysis. Ann. Intern. Med. 162, 123-132 (2015).

Retour à la note 19 referrer

Note 20

Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie, Conseils sur le mode de vie sain : Sortez dehors et bougez! Consulté à l’adresse : http://files.participaction.com/cflri/rfandlt/april_lifestyletips_fr.pdf le 25 novembre 2016.

Retour à la note 20 referrer

Note 21

Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION : Garder les enfants à l’ intérieur : Un plus grand risque! (2015), page 7.  Consulté à l’adresse : https://www.participaction.com/sites/default/files/downloads/Participaction%20-%202015%20Bulletin%20- Report%20FR.pdf le 17 août 2016.

Retour à la note 21 referrer

Note 22

Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION : Les enfants canadiens sont-ils trop fatigués pour bouger? (2016). Consulté à l’adresse https://www.participaction.com/sites/default/files/downloads/2016%20ParticipACTION%20Bulletin%20-%20Complet.pdf le 17 août 2016.

Retour à la note 22 referrer

Note 23

Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION : Garder les enfants à l’intérieur : Un plus grand risque! Consulté à l’adresse https://www.participaction.com/sites/default/files/downloads/Participaction%20-%202015%20Bulletin%20-%20Report%20FR.pdf le 17 août 2016.

Retour à la note 23 referrer

Note 24

Conseils du Bulletin de l’activité physique (2015). Consulté à l’adresse https://www.participaction.com/sites/default/files/downloads/Participaction%20-%202015%20Bulletin%20-%20Pub%20Sommaire%20FR.pdf le 25 novembre 2016.

Retour à la note 24 referrer

Note 25

Common Vision for Increasing Physical Activity and Reducing Sedentary Living in Canada: Let’s Get Moving. https://www.canada.ca/fr/services/sante-publique/publications/vie-saine/soyons-actif.html.

Retour à la note 25 referrer

Note 26

Convention relative aux droits des enfants. Consulté à l’adresse http://www.ohchr.org/fr/professionalinterest/pages/crc.aspx  le 26 novembre 2016.

Retour à la note 26 referrer